Droits économiques et sociaux

La réalisation des droits économiques, sociaux et culturels ne s’est pas améliorée dans le sud et l’est de la Méditerranée au cours des trois dernières années. La région reste l’une des plus inégalitaires au monde, les 10 % de personnes les mieux rémunérées se partageant environ 60 % du revenu national. Les femmes, les jeunes, les personnes âgées, les groupes vulnérables et les minorités sont particulièrement exposés à ces inégalités. Dans la région MENA, une combinaison de politiques malavisées, de stéréotypes culturels négatifs et de programmes d’ajustement structurel encouragés par la communauté internationale continue de préserver les inégalités existantes et de compromettre les droits du travail.

L’UE est responsable de cet état de fait, notamment en n’impliquant pas correctement la société civile dans les négociations commerciales et les accords d’investissement. L’objectif politique d’EuroMed Droits est de renforcer la mise en œuvre des droits économiques, sociaux et culturels dans la région euro-méditerranéenne. En lire plus sur cet objectif politique.

 

Publications clés

 

Résultats récents

En 2021, EuroMed Droits a défini une nouvelle piste de travail axée sur le soutien des mouvements sociaux. Cette initiative a donné lieu à une collaboration avec Action Aid dans le but d’informer la société civile, au moyen d’un événement en ligne, sur la manière dont elle peut apprendre des mouvements sociaux et les soutenir au mieux. Cet événement a été suivi d’une cartographie de recensement des principaux acteurs et mouvements de jeunesse dans l’ensemble de la région MENA, une démarche qui se poursuivra en 2022.

Ces nouvelles activités ont entraîné une augmentation du nombre de membres. Le groupe de travail sur les droits économiques et sociaux s’est ainsi trouvé renforcé par la participation de deux organisations jordaniennes (Ahel et le Phenix Center for Economic and Informatics Studies), qui avaient manifesté l’intérêt de travailler avec EuroMed Droits sur les mouvements populaires et sociaux.

Outre ces initiatives, le groupe de travail a poursuivi ses activités de mise en réseau et de communication. Celles-ci ont donné lieu à des exercices conjoints de collecte de données menés par EuroMed Droits et ses membres. Ainsi, EuroMed Droits s’est associé à ses membres turcs et marocains à l’occasion de la Journée internationale pour l’élimination de la pauvreté (le 17 octobre) pour publier une série de fiches d’information contenant des données qualitatives et quantitatives en vue de mettre en évidence et de dénoncer les écarts socio- économiques dans leurs pays respectifs.

 

Groupe de travail

Le groupe de travail sur les droits économiques et sociaux offre une plate-forme aux organisations internationales et nationales pour développer des activités communes répondant aux principales préoccupations en matière de droits socio-économiques. Le groupe favorise la mise en réseau et le renforcement des capacités, tout en développant des objectifs de suivi, de documentation et de défense des droits.