Démocratie et libertés

Les pouvoirs étendus accordés aux gouvernements dans le cadre de la pandémie de Covid-19 ont, dans de nombreux pays, exacerbé les tendances illibérales et autoritaires, et les gouvernements et les institutions étatiques ont souvent semblé peu désireux ou incapables de poursuivre de véritables réformes démocratiques et de protéger les libertés fondamentales. Parmi les questions de réforme les plus urgentes, on trouve la réforme judiciaire, la réforme constitutionnelle, la réforme des institutions garantissant les libertés et les droits fondamentaux, et la réforme des institutions chargées d’interdire la violence fondée sur le genre.

La collaboration entre les organisations de la société civile, les acteurs étatiques et, dans certains cas, les acteurs internationaux comme l’UE, est également de plus en plus mise sous pression par les nouvelles forces politiques populistes et l’instabilité croissante. En lire plus sur cet objectif politique.