EuroMed Droits appelle l’UE à jouer un rôle de contrepoids pour soutenir les réfugiés palestiniens

Déclaration, Europe, Israel / TPO

Lire en:  Anglais 

Dans le cadre de la Conférence ministérielle qui aura lieu demain à Rome, EuroMed Droits salue les efforts actuels pour mobiliser un soutien politique et financier en faveur de l’Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA). Toutes les tentatives visant à restreindre le financement de l’UNRWA ont des conséquences immédiates sur les droits des Palestiniens, en particulier les réfugiés palestiniens.

L’UNRWA fournit une aide capitale aux quelque cinq millions de réfugiés d’origine palestinienne dans les territoires palestiniens occupés, en Jordanie, au Liban et en Syrie. Les coupes budgétaires sans précédent des États-Unis à l’UNRWA ont eu pour effet de détériorer instantanément la situation humanitaire déjà critique à Gaza, où deux tiers de la population sont des réfugiés. Après dix années de bouclage général, la bande de Gaza est au bord d’une catastrophe humanitaire. Les conditions se sont rapidement dégradées depuis le début de l’année 2017. De même, des conséquences dévastatrices pour les droits fondamentaux des réfugiés palestiniens devraient se faire sentir dans toute la région.

Les coupes budgétaires à l’UNRWA, décidées par les États-Unis sur la base de considérations politiques, doivent être examinées dans un contexte plus large. Dans la foulée de la décision unilatérale du président américain Donald Trump de reconnaître Jérusalem comme capitale d’Israël, ces réductions marquent une nouvelle étape décisive dans l’anéantissement du consensus international sur Israël/Palestine. Ces nouveaux éléments donnent en outre au gouvernement israélien le feu vert pour créer des « faits supplémentaires sur le terrain » dans la zone occupée de Jérusalem-Est, faire progresser l’annexion dans sa législation en ce qui concerne le reste de la Cisjordanie, et maintenir une répression généralisée contre les organisations de défense des droits humains.

Comme le commissaire européen Johannes Hahn l’a récemment fait remarquer au Parlement européen, « toute solution au conflit israélo-arabe devra comprendre une solution juste et équitable concertée à la question des réfugiés ». EuroMed Droits salue l’engagement de l’Union européenne (UE) et de ses États membres à continuer d’aider l’UNRWA dans sa recherche de financements. Néanmoins, en tant que principal donateur multilatéral en faveur des réfugiés palestiniens, l’UE devrait promouvoir un appui politique vigoureux aux efforts de l’UNRWA. Seul un contrepoids proactif de l’UE pour défendre le droit international permettra aux Palestiniens d’exercer pleinement leurs droits humains et leurs libertés fondamentales.