Les hautes clôtures ne font pas les bons voisins (Nawaat)

Les politiques d’immigration répressive menées par l’Union européenne ne font que renforcer les réseaux de passeurs et augmenter le nombre de décès en Méditerranée.
Le bassin méditerranéen a longtemps été considéré comme le berceau de la civilisation et une zone de connexion entre des populations et des cultures diverses. Pourtant aujourd’hui, la mise en place d’un système de surveillance toujours plus étendu fait obstacle aux migrants qui cherchent à rejoindre le territoire européen en espérant une vie meilleure, ainsi qu’aux réfugiés fuyant la guerre, les persécutions et les catastrophe écologique. Ce dispositif sécuritaire a transformé la Mare Nostrum en un tombeau pour des dizaines de milliers de personnes. [LIRE L’ARTICLE]