Maroc : les mesures d’intimidation contre Helena Maleno doivent cesser 

Communiqué de Presse

Lire en:  Anglais  Arabe 

Communiqué de presse en soutien à l’activiste Helena Maleno Garzon.

EuroMed Droits et les organisations cosignataires ci-dessous déplorent l’interdiction d’entrée sur le territoire national marocain prononcée à l’encontre de l’activiste et présidente de l’Association Caminando FronterasHelena Maleno Garzon, par les autorités marocaines et s’inquiètent des circonstances qui ont mené à cette interdiction. 

Dans des déclarations largement reprises dans la presse, Mme Maleno rapporte que ses papiers d’identité et de voyage ont été confisqués par la police à l’Aéroport Ibn Batouta de Tanger alors qu’elle rejoignait son domicile au Maroc le 23 janvier dernier. Elle a également été séparée de sa jeune fille de 14 ans, privée d’eau et d’accès à ses médicaments 

Cette interdiction fait suite à différentes entraves dont a été victime Mme Maleno sur le plan professionnel. Ainsi, en 2019, le tribunal de Tanger a acquitté Mme Maleno après 15 mois de procès pour trafic d’êtres humainsEn avril 2017, Mme Maleno avait également fait l’objet d’une procédure en Espagne concernant ses possibles liens avec une « organisation criminelle». Cette procédure avait également été classée sans suite.  

Ces entraves judiciaires s’inscrivent dans les tentatives des autorités espagnoles et marocaines de criminaliser celles et ceux qui tentent de faire respecter les droits des personnes migrantes en les assimilant à des trafiquant.e.s d’êtres humainsLes organisations signataires demandent que cessent les entraves judiciaires contre Mme Maleno et contre son travail de défense des droits humains.  

L’engagement de Mme Maleno lui a valu de nombreuses récompenses ces dernières années à travers le monde. En 2018, elle a notamment reçu le MacBride Peace Prize, décerné par l’International Peace Bureau, et le prix de l’Association espagnole de défense des droits humains. Elle avait reçu le prix « Nacho de la Mata » du Conseil Général des Avocats espagnols en 2015. 

Organisations cosignataires

Association Marocaine des Droits Humains (AMDH)

Organisation Marocaine des Droits Humains (OMDH)

Réseau Marocain des Journalistes en Migrations (RMJM)

Association pour le Développement et la Sensibilisation des Guinéens Migrants au Maroc ( ADESGUIM)

Association Thissaghnasse pour la Culture et le Développement (ASTICUDE)

AlarmPhone

KISA Action for Equality, Support, Antiracism

Centre for Peace Studies Croatia

Cairo Institute for Human Rights Studies

Confédération Générale Autonome des Travailleurs en Algérie (CGATA)

Syndicat National Autonome des Personnels de l’Administration Publique (SNAPAP)

Collectif des Communautés Subsahariennes au Maroc (CCSM)

Centre for Peace Studies Croatia

CIHRS Cairo Institut Human Rights Studies

ARCI

Association Tunisienne des Femmes Démocrates (ATFD)

Ligue Tunisienne des Droits de l’Homme (LTDH)

Union Générale Tunisienne du Travail (UGTT)

Réseau IDD (Immigration Développement Démocratie)

Association Na’oura

KISA – Action for Equality, Support and Antiracism, Cyprus