Sur la route

Dernières nouvelles sur la migration

 

 Infos récentes

Incidents tragiques en Méditerranée orientale : depuis septembre, 30 personnes ont été repoussées de l’île de Symi ; 6 se sont noyées et 5 sont toujours portées disparues après un refoulement dans la mer Égée. 80 personnes repoussées après avoir été emprisonnées dans la région d’Evros. La route entre le Liban et l’Italie voit un nombre croissant de traversées. 53 personnes actuellement en détresse dans la zone SAR grecque, se dirigeant vers l’Italie depuis le Liban. 60 personnes à la dérive pendant dix jours après avoir été finalement secourues en Grèce, mais une fillette de 4 ans est morte. 250 personnes secourues par le navire Humanity 1 après leur départ du Liban pour rejoindre l’Italie, mais un bébé de trois mois est mort à bord. Six personnes, dont trois enfants, sont mortes en tentant de rejoindre l’Italie depuis la Turquie.  

En Méditerranée centrale, la stratégie maltaise de non-assistance a un coût mortel. Nous ignorons actuellement le sort de 85 personnes, 33 personnes et 90 personnes, en détresse dans la zone SAR maltaise ces derniers jours. De même, le sort de 38 personnes en détresse près de la Sicile et de 21 personnes en détresse au large de la Libye reste inconnu. Les soit-disant garde-côtes libyens ont repoussé 109 personnes au large de Khoms.  

La police marocaine a tiré sur un groupe de personnes qui tentait de prendre la mer, faisant un mort et plusieurs blessés. Deux personnes sont mortes dans l’Atlantique début septembre, tandis que 54 ont été secourues par les autorités marocaines. Le Maroc recevra 500 millions d’euros de l’UE pour freiner la migration. La Haute Cour britannique a ouvert l’audience sur la légalité de l’accord entre le Royaume-Uni et le Rwanda. Les traversées de la Manche sont en hausse

Pour plus de détails sur la période 3 août – 21 septembre 2022, cliquez sur les pages pays ci-dessous :

Bonnes nouvelles 

L’ONG Emergency a annoncé qu’elle allait commencer à mener des opérations de recherche et de sauvetage en Méditerranée avec le nouveau navire « Life Support ». 

Actualités de l’UE

Le Parlement européen signe une feuille de route pour finaliser le Pacte européen avant les élections européennes de 2024. La commissaire européenne aux affaires intérieures, Ylva Johansson, a ouvert le premier réseau de haut niveau pour les retours. La présidence tchèque souhaite entamer les négociations avec le Parlement européen sur les règlements Screening et Eurodac et avancer sur le dossier de l’instrumentalisation. 

 

 

Algérie
Belgique
Chypre
Croatie
Danemark
Egypte
Espagne
France
Grèce
 

 

Italie
Liban
Libye
Malte
Maroc
Royaume-Uni
Tunisie
Turquie

Migrant.e.s disparu.e.s

Fiches d’informations par pays

Dans le cadre de son projet « Protéger les droits des migrant.e.s et des réfugié.e.s dans la région du Maghreb et soutenir le travail des organisations de la société civile (OSC) sur cette question », EuroMed Droits publie une série de fiches pays sur l’Algérie, la Libye, le Maroc, la Tunisie, l’Italie et l’Espagne. Ces fiches peuvent rassemblent toutes informations et ressources utiles sur les migrant.e.s disparu.e.s pour chacun des pays.

Cliquer sur les pays :

 

 

 

L’obsession du renvoi

Cartographie des Politiques et Pratiques dans la Region Euro-Méditerranéenne

La recherche donne un aperçu des politiques et pratiques de retour actuelles dans la région euro-méditerranéenne et met en lumière les violations des droits humains qu’entraîne cette «obsession du retour», qui est partagée entre les États membres, les institutions de l’UE et les pays tiers. Le rapport couvre les politiques et pratiques nationales de retour dans les régions du Machrek et du Maghreb, en se concentrant sur les retours de Turquie et du Liban vers la Syrie, et sur les accords de réadmission entre l’Italie et la Tunisie, l’Espagne et le Maroc ainsi que la France et le Maroc. Il examine également les retours d’Allemagne et d’Italie vers l’Égypte. Lire plus