France

A propos

  • État des lieux des violences à l’égard des femmes en France: lire notre fiche technique ici
France

Bien que la France ait ratifié la Déclaration universelle des droits de l’Homme de 1948, ainsi que la Convention européenne des droits de l’Homme en 1960 et la Charte des droits fondamentaux de l’Union européenne, les droits humains ne sont pas toujours respectés, ces violations étant le plus souvent liées à des abus commis par les membres des forces de l’ordre.

L’état des centres fermés qui accueillent les personnes migrantes non autorisés qui ont reçu un ordre d’expulsion a été critiqué par des organisations de défense des droits humains. Le gouvernement continue d’expulser des personnes migrantes et des demandeurs d’asile de campements à Calais et de démolir leurs maisons de fortune sans leur proposer un logement adéquat en retour.

La liberté d’expression et de réunion a subi de nombreux revers au cours des deux dernières années. En 2014, la réaction musclée de la police face aux manifestations contre le projet controversé du barrage de Sivens a entraîné la mort d’un jeune manifestant, Rémi Fraisse. L’attaque terroriste contre Charlie Hebdo lors d’une réunion éditoriale de ce journal satirique a causé la mort de douze personnes. En janvier 2015, le gouvernement a interdit les manifestations pro-palestiniennes et pro-israéliennes afin de préserver l’ordre public.

Malgré les appels au gouvernement français en faveur de la suspension de toutes les exportations d’armes et d’équipement de sécurité vers l’Égypte jusqu’à ce que les autorités mettent un terme à leur répression violente de manifestations légitimes, les deux pays ont signé un accord d’une valeur de 5,2 milliards d’euros pour des armes françaises en février 2012.